Emilie, comédienne, auteure, réalisatrice et coach


Un visage très expressif, tantôt désarmant, tantôt rieur. Une photogénie indéniable, des projets à foison et de l’humour à revendre ! C’est inédit, je dresse cette fois le portrait d’un caméléon canon : Emilie Caillon ! Cette comédienne se décrit elle-même comme «créative et passionnée». Quand vous la connaîtrez, vous penserez que c’est tout à fait exact. Mais pas seulement !

L’humour a une place indispensable pour Emilie. C’est plus fort qu’elle ! Pourtant, elle sait bien que ça peut desservir les femmes. Encore à l’heure actuelle, ce n’est pas toujours bien perçu hélas. Mais c’est aussi un merveilleux moment de complicité et une façon de communiquer avec les autres. D’ailleurs, elle adore cette citation d’Oscar Wilde : «Si vous voulez dire la vérité au gens, faites les rire, sinon ils vous tueront. »

© O. Martel - http://www.olivier-martel.com
Emilie, naît et grandit à Paris. Ses parents divorcent alors qu’elle n’a que deux ans. C’est ainsi qu’elle naviguera entre la rue des Bernardins (chez son père), la rue Monge (chez sa mère) et à La Baule (chez ses grands-parents). C’est rue du Bois d’Amour, à La Baule qu’elle vivra un temps et fera sa première année d’école maternelle. Puis, elle grandira ensuite dans le 15ème arrondissement. Elle retournera immanquablement et régulièrement à La Baule, où elle vivra à l’internat du Lycée Grand Air de 15 à 17 ans.  
Comme pour beaucoup d’entre nous, l’adolescence se caractérise par son lot de questions sans réponses. Trop introvertie, Emilie découvre le théâtre à 13 ans à la Compagnie du Répertoire à Paris. Cette 1ère année sur les planches ne sera pas évidente. Le déclic se produira l’année suivante. Elle a 14 ans et son imaginaire déborde ! Immense bonheur quand elle réalise qu’elle peut entraîner le public dans son univers. Embarquement pour Cythère ! Elle étudie le répertoire classique et contemporain. La suite de son parcours : ici.

Emilie débute le coaching en 2002, un peu par hasard. Elle réservait ce travail de coach pour «plus tard». Alors qu’elle filme une session de coaching pour le Ministère de l’Equipement, elle se rend compte (ainsi que son entourage professionnel), qu’elle possède un talent certain d’observation. Apprentie comédienne à cette période, elle se passionne pour la communication non verbale d’Edward T. Hall (Cf. La dimension cachée) et sait instinctivement trouver le point sur lequel travailler pour faire progresser la personne coachée. Elle se lance alors, relativement jeune, dans le coaching auprès d’un public de quinquagénaires, puis d’élèves comédiens plus ou moins jeunes. Elle se sent rapidement légitime dans ce rôle qu’elle trouve valorisant, enrichissant et exigeant. Il lui est arrivé d’avoir jusqu’à 80 élèves par session mais travaille généralement en petit comité ou individuellement. (Atelier du présent pour Acteurs, Atelier du présent)

Pour Emilie, le rapport au corps, à l’instinct et à l’instant est très important. Le corps possède une manière de réagir qui ne ment pas. Comme disait Jouvet : «Tout est faux sauf le corps». L’efficacité et l’énergie proviennent d’une hygiène de vie nécessaire au théâtre ou au monde du spectacle. Que ce soit du yoga ou tout autre échauffement vocal et physique, les répercussions sont indéniables mentalement, physiquement et même professionnellement. La dimension spirituelle est également essentielle pour Emilie. Eléments terrestres, célestes ou aquatiques, nous faisons partie d’un tout, d’un ensemble vivant et en mouvement !

Si l’acteur est protégé par un rôle, le réalisateur s’expose davantage. Il impose son point de vue, ses opinions et se dévoile beaucoup plus qu’un acteur. En 2011, Emilie réalise son premier court-métrage d’animation : «WHAT'S LOVE ? A Patate Love Story». Elle a en projet actuellement, «La chute» un autre court-métrage, un long-métrage (une comédie romantique) ainsi que l’écriture d’une série pour la télévision.

En stage à Londres il y a quelques années, Emilie assiste par hasard, à l’interview d’un grand acteur britannique dans un parc public. A la question du journaliste – « Que pourriez-vous donner comme conseil aux jeunes acteurs ? », il répondit : -« Avoir confiance ! » … Elle n’en a pas perdu une miette. De la réalisation au coaching, il n’y a qu’un pas. Avec ce savoir-faire, cette fibre naturelle chez elle, Emilie aime observer les gens, les voir s’épanouir et évoluer. Grâce à ses conseils et à des outils de jeu précis, vous obtiendrez des résultats rapides. La confiance à transmettre est ce qui lui importe le plus. Et c’est par la technique qu’elle permet à ses élèves d’atteindre cette confiance.

Si elle n’a rien contre les cérémonies, Emilie trouve que la cérémonie des Césars est un exercice périlleux que très peu ont su animer avec talent, subtil mélange d’humour, de simplicité, d’élégance et de sincérité. Elle pense que ces rituels doivent néanmoins exister et trouve cette forme de reconnaissance importante pour les acteurs. Parmi ses acteurs fétiches, elle cite : Julian Moore, Julia Roberts, Meryl Streep, Meg Ryan, Guillaume Gallienne et Karin Viard (Cocorico !) …

Sachant qu’elle se rend régulièrement au Festival de Cannes depuis plusieurs années, je lui ai demandé d’illustrer la tenue de ses rêves pour une prochaine montée des marches, sur le mythique tapis rouge :
Elie Saab, Haute Couture Printemps-Eté et Automne-Hiver 2013-2014


Dans un futur proche, Emilie aimerait particulièrement tourner dans des films d’époques (ce qu’elle a déjà fait à plusieurs reprises), réaliser un long-métrage (avec un rôle dedans), développer son court-métrage «WHAT’S LOVE ? A Patate Love Story» en série et enfin, rédiger un livre sur le coaching (traduit en plusieurs langues) !

Emilie Caillon vous attend nombreux à ses prochaines sessions de coaching ! Les liens pour tout savoir, ou presque :


Page personnelle : www.emiliecaillon.com
Atelier du présent pour acteurs : http://atelieracteur.com
Atelier du présent : www.atelierdupresent.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire